Exposition histoires de Loup à Elbeuf

La Fabrique des Savoirs à Elbeuf et la métropole de Rouen s’associent pour une nouvelle exposition fascinante. Celle-ci porte sur le loup, un animal sauvage que l’imaginaire collectif accuse d’être un prédateur. L’exposition Histoires de loup : portrait, mythes et symboles à Elbeuf dépeindra le portrait du canidé et de ses représentations à travers diverses approches telles que la biologie, la paléontologie, l’histoire, la littérature, l’art, les contes ou encore la mythologie.

Pour la thématique particulière de l’exposition «histoires de loup à Elbeuf, l’Atelier Lucien et moi-même avons souhaité collaborer. Ceci dans le but de constituer une équipe capable de travailler en profondeur, à la fois la scénographie et le graphisme. L’atelier Lucien était en charge de la partie conceptuelle et de la réalisation des 3D. De la répartition des œuvres avec un argumentaire solide ainsi que la création et le montage des structures imaginées. Pour ma part, j’étais en charge de toute la partie esthétique du projet. C’est-à-dire l’identité visuelle, les cartels, l’habillage des murs, les affiches, les illustrations, la signalétique et de l’animation.

Le loup évoquant aussi bien les contes et fables, il était donc important de mettre en œuvre un univers graphique fort et capable de transporter le visiteur. Cette exposition au croisement de différents univers archéologique, sociologique, mythologique appel donc une mise en forme innovante et capable d’alléger cette thématique. Ceci dans le but de la rendre abordable et digeste pour tout type de public.

À la manière d’une fable ou d’un compte, nous avons imaginé séquencé en actes cette exposition pour déambuler à travers la longue histoire du loup.

Nous avons imaginé quatre temps forts qui ponctuent le parcours du visiteur. Ces événements permettent de capter son attention, placer des points objectifs et ainsi susciter un mouvement fluide et naturel lors de cette visite.

Se jeter dans la gueule du loup. / anamorphose à l’entrée

La Traversée de la meute / passage dans la salle des loups empaillés

Le sous-bois / mise en évidence des oeuvres majeures de l’exposition

La tanière / Projection d’une animation drôle sur l’histoire anecdotique du Loup transformé en humain

Le crépuscule

Le loup, égérie évidente de cette exposition prend chez nous la forme d’un personnage en bichromie à la fois mystérieux et inquiétant. Cependant, il n’est jamais effrayant. Déclinable, cette figure investit l’exposition, de l’affiche à l’entrée, du court-métrage d’animation à la salle des expressions. Tel un fil rouge, le visiteur peut alors s’attacher à cette figure tout en subtilité.

La typographie de l’affiche, élément décliné tout au long de l’exposition, est emprunté à l’univers des contes. Son tracé irrégulier évoque la transmission d’histoire aux multiples versions.

La force de ce projet graphique se trouve dans la symbiose entre les éléments graphiques et leurs nombreuses déclinaisons dans la scénographie, les décors et le court-métrage que nous avions prévus. L’atelier Lucien et moi souhaitions une direction artistique légère, poétique et enivrante pour cette exposition.

Malheureusement et malgré une très grande envie de travailler sur cette exposition avec la métropole de Rouen, l’atelier lucien et moi-même n’avons pas remporté cet appel d’offres. Cependant, l’exposition est visible depuis le 5 juin à Elbeuf à la Fabrique des Savoirs. Bien entendu, je vous invite fortement à aller la voir.

Je garde cependant un très bon souvenir du travail commun avec l’atelier lucien, tant par leur énergie, leur bonne volonté et leur réactivité sur ce beau projet. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*